La JEC / Amicale des anciens du Tchad et l'expulsion de Mgr Russo

Publié le par Blog de la RAJA-JEC

 

30 octobre 2012

Salut à toutes et à tous,
J'ai l'honneur de vous transmettre le communiqué conjoint JEC/Amicale des Anciens, à l'issue d'une Assemblée Générale Extraordinaire, le 26 octobre 2012.
Vous souhaitant bonne lecture, je vous exhorte à faire une large diffusion du communiqué. C'est la synthèse des propositions postées sur la toile et adopté en AG Extraordinaire pour prendre en compte les causes factuelles et sous-jacentes de l'expulsion de l'Evêque de Doba. Restons solidaires pour gérer la réaction éventuelle du Gouvernement. RFI a eu une copie et j'ai eu un interview avec le Journaliste Laurent Caurreau.
Merci et bon courage
DJIMSANGAR Grégoire
SGA et Rapporteur Général de l'AG

 

 

 

 

Communiqué de la Jeunesse Etudiante Catholique du Tchad relatif à l’expulsion de Son Excellence, Monseigneur Michel RUSSO, Evêque de DOBA

 

Après analyse des causes factuelles et sous-jacentes de l’expulsion de Son Excellence, Monseigneur Michel Russo, Evêque de DOBA, nous jeunes chrétiens, membres de la Jeunesse Etudiante Chrétienne Catholique (JEC) réunies en Assemblée Générale extraordinaire ce jour 26 octobre 2012 en  la Paroisse du Sacré Cœur de N'Djaména, relevons ce qui ce suit :

1.    La Doctrine Sociale de l’Eglise Catholique est d’annoncer l’Evangile : de la foi qui sauve, de l’espérance qui éclaire et de la charité qui aime. Pour promouvoir le dialogue et servir le bien commun, ‘’ la Doctrine Sociale de l’Eglise Catholique est un terrain fécond pour cultiver, au plan œcuménique, le dialogue et la collaboration, qui se réalisent en différents domaines sur une vaste échelle : la défense de la dignité des personnes humaines ; la promotion de la paix ; la lutte concrète et efficace contre les misères de notre temps, comme la faim et l’indigence, l’analphabétisme, la distribution non équitable des biens et le manque de logements (voir page 303, point 535 du Compendium de la Doctrine Sociale de l’Eglise)’’ ; 

2.    L’Église catholique, apostolique est universelle et le rôle du Prélat est de rendre présent le Christ, en dénonçant les injustices sous toutes ses formes à la lumière de l’Evangile, Parole de Dieu, en vue du développement intégral de l’Homme (Mathieu 5,13); 

3.    L’Eglise Catholique au Tchad a un épiscopat missionnaire et cela est intrinsèquement lié à son caractère canonique et doctrinal ; 

4.    Le constat relevant de cas des détournements de biens publics occasionnant la création du COBRA, la faillite de l’Etat avec comme mauvais classement du Tchad en queue du peloton des pays mal gouvernés sur le plan de la santé, de l’éducation, des finances publiques, de la sécurité, etc., est une vérité partagée, générale et permanente ;

5.    En expulsant avec des termes pseudo diplomatiques Son Excellence Monseigneur Michel Russo de s’être livré à des activités incompatibles avec son statut, c’est précisément porter une atteinte intolérable aux libertés garanties par la Constitution du Tchad en son article 27 qui dispose : « Les libertés d'opinion et d'expression, de communication, de conscience, de religion, de presse, d'association, de réunion, de circulation, de manifestations et de cortèges sont garanties à tous... ».Cet acte du gouvernement du Tchad, constitue malheureusement une menace contre l’Eglise catholique au Tchad. C’est inacceptable.   

De ce qui précède, nous, membres  de  la Jeunesse Etudiante  Chrétienne Catholique (JEC) :

-          Condamnons avec la plus grande fermeté l’expulsion illégale et humiliante de l’Evêque de Doba ;

-          Dénonçons les dérives  autoritaires et les méthodes surannées que le gouvernement tchadien continue d’utiliser contre le peuple de Dieu qui dans son droit, l’invite à une distribution équitable des biens publics : des dons de Dieu ;

-          Lançons un appel pressant à toutes les voix religieuses sans distinction confessionnelle, à toutes les personnes éprises de justice et de paix, à toute la communauté nationale et internationale à se mobiliser et apporter leur soutien à notre bien-aimé, Son Excellence, Monseigneur Michel Russo, Evêque de Doba, homme de Dieu ;

-          Appelons le Gouvernement  à revenir sur sa décision et à éviter cette situation fâcheuse de nature à troubler la Paix ;

-          Prions pour notre Episcopat dans cette épreuve difficile tout en l’encourageant à s’investir toujours davantage dans la Réconciliation, Justice et Paix. Que Dieu bénisse le Tchad !

L’Assemblée Générale

 

Le rapporteur

M. DJIMSANGAR Grégoire

Ampliation

-          Autorités administratives ;

-          Diocèses du Tchad ;

-          Entente des Eglises et Missions Evangéliques au Tchad(EEMET)

-          Conseil Supérieur pour les Affaires Islamiques du Tchad ;

-          Organisations de la Société Civile

-          Médias publics et privés ;

-          Organisations internationales.

 

408px-Church_in_Fort_Lamy-_Chad_0.jpg

 

--------------

 

RFI

 

B. Ferdinand pense que cette page du site de RFI peut vous intéresser.


Message de l'expéditeur

Ci-joint la déclaration du Secrétaire Général Adjoint de l'Amicale

Les étudiants catholiques tchadiens défendent les positions de l'évêque de Doba

by Bosman


Cliquer ici pour voir la page sur le site de RFI

 

 

 

 

Publié dans ACTUALITE

Commenter cet article